La concertation sur la nouvelle gouvernance hospitalière est lancée !

La concertation sur la nouvelle gouvernance hospitalière est lancée !

La Direction générale de la santé (DGOS) précise les bonnes pratiques en matière de logistique et lance la concertation autour de la gouvernance des hôpitaux.

L'objectif de cette concertation est « d'accélérer le virage vers une médicalisation accrue de la gouvernance des établissements de santé, une meilleure association des soignants à la vie de l’hôpital, une simplification des processus de fonctionnement, une plus grande liberté d’organisation des établissements et la réhabilitation du service de soins », indique la circulaire de la DGOS publiée le 30 août. Les établissements hospitaliers doivent diffuser cette concertation, en interne, autour du guide ministériel Mieux manager pour mieux soigner.

Une large démarche participative

« Si l'organisation de cette démarche est laissée à l'appréciation des gouvernances hospitalières, il est demandé a minima une concertation de la commission médicale d'établissement (CME), de la commission de soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques (Csirmt) et du comité technique d'établissement (CTE) », précise la DGOS. Un premier point d'avancement est prévu le 1er janvier 2022.

Chaque projet d'établissement sera suivi grâce à une enquête que doivent remplir les directeurs et présidents de CME. Cette dernière leur sera transmise d'ici le 15 novembre. Elle devra être remplie au plus tard le 1er janvier. « Le niveau national partagera, pour information, les résultats avec les ARS et les représentants des établissements », explique la direction générale. Un second point d'avancement est prévu le 15 mars 2022.

Cinq axes majeurs

La DGOS propose cinq axes sur lesquels porter cette concertation :

  • Le partage des enjeux entre toutes les équipes (médicales, soignantes, techniques, administratives, logistiques, informatiques, etc...)
  • Une réflexion interne large et participative pour simplifier les modalités de fonctionnement, questionner l'organisation interne et celle des instances, améliorer la gouvernance renforcer la place des médecins, des soignants ainsi que des usagers, améliorer le management à tous les échelons ;
  • Une mobilisation autour d'une dynamique de projets
  • Une formalisation dans le projet de management participatif et de gouvernance
  • La mise en œuvre des évolutions dans le fonctionnement interne, l'organisation, la gouvernance et le management.

Pour en savoir plus : Guide « Mieux manager pour mieux soigner »

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.